Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

mardi 5 octobre 2010

S39 Etanche à l’air, les pieds dans l’eau…

Lundi je termine le petit coin qui reste à isoler dans la chambre de Pacôme et je commence la pose du frein vapeur. Ce frein vapeur va faire l’étanchéité à l’air du toit, le plâtre et l’enduit feront celle des murs.
Je me fais un dévidoir et j’agrafe le haut du lé que je laisse pendre sur toute la longueur avant de tout refermer. La technique trouvée rapidement est assez efficace et même en solo, c’est finalement plutôt facile.



Mardi, retour au RDC. Je ressorts la scie à ruban pour ses très probables derniers services avant la vente qui devrait se faire dans les jours qui viennent.

Quelques briques à coller pour reprendre le haut de la cloison de l’arrière cuisine qui ne fait pas la même largeur (24cms) au niveau de la ceinture alors que le bas est en briques de 50cm. Je colle donc une coupe sur 12cm et isole derrière avec de la laine de bois car cette partie de la maison sera chauffée.


Mercredi, je pose le frein vapeur et la bande qui fera le lien étanche entre le toit et le mur. Cette bande est rapportée sur le frein vapeur et le treillis sera emprisonné plus tard dans le plâtre. L’ensemble de l’enveloppe sera alors étanche à l’air.

Je pose ensuite des liteaux qui reprennent la structure des pannes. Ils me permettront de passer, le long, mes gaines électriques pour les plafonds et ils tiennent la laine de bois sans que ça force sur les agrafes. Les liteaux sont pointés provisoirement avec 3 pointes et non pas vissés au risque de faire des gros trous dans la membrane. Le reste sera fait au cloueur et assurera une bonne compression du liteau et garantira de tous petits trous. Ca se doit d’être solide car je fixerai mon OSB dessus après l’élec pour faire mes plafonds.

Vendredi, ça sauce grave dans le coin et on est pas au bout de nos peines…Il doit tomber autant d’eau ce WE que ce qu’on prend normalement en un mois. Et merde…
Je me décide après 3 mois (de soleil essentiellement) à faire une tente pour que la maison ne se remplisse pas par le toit terrasse qui n’est toujours pas étanché. L’eau dans la maison, c’est pas bon pour les fenêtres, mais c’est surtout très mauvais pour le moral quand je rentre dans la maison, alors je sévis. D’autant qu’une bonne partie de la casquette coule ici et je suis vite avec 100 litres d’eau à l’intérieur…
Ca devrait être réglé dans 15j, on pose ce toit le samedi 16 si tout va bien et les panneaux photovoltaïques à peu près en même temps.

La semaine prochaine, après constat d’huissier, c’est un recommandé qui part chez les vendeurs pour malfaçon concernant le chemin d’accès de nos maisons.
D’ici peu ça passera même plus en vélo pour aller au pique nique de midi avec Darius…A moins que je ramène la cara ?

Et dis donc, c'est quoi la vitesse dans le chenal avec ton motor yacht Pyf ???

1 commentaire:

  1. une vitesse raisonnable qui se doit de ne pas dépasser 10 noeuds; officiellement 7...
    A suivre
    Je lis avec intérêts les développements de l'autoconstruction

    RépondreSupprimer