Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

lundi 31 janvier 2011

2011, Plus que 6 mois...Bonne année à tous.

S1
Lundi Mardi, je finis le frein vapeur du toit principal.
Mercredi la pose des liteaux.

Fin de semaine, je fais tout le réseau élec de l’étage. Lundi 10, j’ai Nico de BMR Electricité qui vient pour qu’on file un max de gaines. Je finirai le reste seul, ou avec René qui sera de la partie la semaine prochaine.
Pendant que je bosse dedans, les enduits avancent, la fin est annoncée pour la semaine prochaine.


S2
Lundi, filage de gaines RDC et étage. Ca dépote, il ne reste presque rien à passer quand Nico quitte le chantier.
En chiffres, c’est 1000m de gaine, et env 3000m de fils pour les circuits prises et inter.
Il me reste encore à filer les gaines RJ45 pour le réseau de com (TV, ordi…)
Mardi, la façade est finie de la veille. Je repose, avant qu’ils ne retirent l’échafaudage, toutes les jambes de forces de la casquette que j’avais déposées pour l’enduit . Il faut reprendre tous les perçages. Avec les 15-20mm d’enduit ajouté, les alignements ne sont plus bons. Je m’y attendais mais le tout est géré dans la matinée, percé, galvanisé et reposé, impec…
Du coup, tout ça prend forme et ça sent la finition même si c’est encore Verdun dans le terrain, on est sur la bonne voie.


Avant la finition des enduits du préau, je pose une gaine qui servira d’aspiration pour le chauffe-eau thermodynamique. Cet appareil est muni d’une pompe à chaleur qui permet de faire des économies d’énergie pour la dépense de production d’eau chaude. Mais il est très gourmand en air, jusqu’à 400m3/heure pour nourrir la pompe… Il faut donc prendre l’air dehors sans quoi on met la maison en dépression. Mais dehors ne suffit pas, si je prends au même endroit que la VMC, ça perturbe son aspiration car le débit est trop fort. Avec ce tuyau, je vais donc aller chercher l’air sur le toit, le problème sera réglé. Reste à percer le toit...

Mercredi. Je commence par passer tous les liteaux du cellier au cloueur, gracieusement fourni (ainsi que le lève-plaques) par Mickaël (Marrec Touch). En 1h c’est torché et on peut commencer la pose du plafond.
Pendant ce temps, René fait les percements pour amener toutes les gaines élec à l’emplacement du tableau.
Mercredi soir, on est bien avancé, il y a un petit reste d’OSB pour demain à poser.


Jeudi je finis le plafond du cellier pendant que René passe les liteaux du toit principal au cloueur. Les joints des plaques sont nickel, si on peut avoir les mêmes de l'autre côté, je signe tout de suite...Il faudra ce coller à ce plafond bientôt, je vois ça en 3 jours à 2, à suivre… Et merci René.


Pas de vendredi, on reprend aussi l’année avec des enfants malades, faut pas déconner, un p'tit vomito et ce sera des papiers à la maison.
On finit avec la Marrec Touch… Notre cuisine très largement améliorée et étirée par Mickaël ne ressemblera vraiment pas à la cuisine Ikéa envisagée. Du sur mesure...

C’est un métier cuisiniste… Merci les potes, et je vous dis pas tout…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire