Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

lundi 24 mai 2010

S20 On change de métier. Ceinture, bretelles et marteau...

On repasse au bois et on attaque la charpente.
Roberto nous rejoint cette semaine pour la mise en place de la structure de l’ensemble.
Structure : 1 panne faîtière et une panne intermédiaire au Nord pour décharger le tout d’après le calcul de structure de Roberto.
En tout, 6 poutres de 85x240 composent le haut de cette structure soutenue par 4 poteaux. Tout est en douglas.
Dans l’ordre, on pose d’abord la faîtière en partant des pignons. On repose sur le mur où l’altitude à été définie pour respecter les pentes de toit qui ne sont pas les mêmes au Sud et au Nord. 36° au Sud pour les panneaux solaires et 14° au Nord. Au milieu, la panne repose sur un poteau en sandwich.
Y’a plu qu’à…
Une coupe en sifflet pour faire la jonction centrale permettra d’y poser la panne du milieu qui reposera ainsi de part et d’autre, posée sur le dessus et prise sur le haut du poteau.
Coupe en sifflet : la longueur doit être de 3 fois la hauteur de la section choisie, pour nos 240mm, on fait donc des coupes de 700mm.

Mise en place de la panne centrale sur les coupes en sifflet.


Le poteau de gauche est désaxé pour permettre la sortie en haut de l’escalier car la faîtière se trouve à 50cm du mur. On le déporte à 1m et la faîtière repose sur un poinçon.



Mardi on a receptionner les fenêtres. Sacrée mission à décharger et je lance un nouvel appel aux fidèles. Merci Dom…

3mx2.15m en triple vitrage, c’est les plus grosses et il y en a 3 comme çà. On arrive à 220kg et ça fait un peu flipper sur le fen, j’y vais super cool.


Le reste de la semaine à poser tout çà comme il se doit.
4 poteaux en sandwich dont 2 visibles, donc poncés pour gagner du temps plus tard.
Cette fois c’est Clément qui se cogne une bonne journée de ponçage et découvre le lendemain les mêmes muscles que j’avais trouvé il y a quelques semaines. Pas facile à dompter la ponceuse à bande…
On pose en fin de semaine les premiers arbalétriers contre les pignons puis ceux du milieu qu’on aligne au cordeau. On repartira du milieu la semaine prochaine avec un entraxe de 56.5cm pour recevoir les panneaux de laine de bois plus tard. On finira ainsi avec les coupes sur les côtés.
Ca servira aussi pour que visuellement, les jambes de force sous la casquette soient réparties équitablement de part et d’autre de la jambe de force centrée.


Aperçu du debord de la casquette.



On encore bien bossé.
On va essayer de faire le reste en deux semaine, une semaine pour le toit principal et une pour le garage.
Je garde le manitou encore une semaine pour monter toutes les pièces de bois à l’étage, le reste sera beaucoup moins haut…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire