Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

jeudi 8 juillet 2010

S26 Sur le toit.

Toujours l’aide précieuse du manitou pour monter le matos.

On pose sur comme première couche sur le toit de l’Homatherm de 22mm. Ce produit est censé être pare pluie et contreventant, je n’y crois guère compte tenu de sa densité et suis un peu déçu car ça n’a pas la tenue escomptée comme l’Agepan que j’avais imaginé. Il est là, alors on fait avec. Ca sera surtout une couche d’isolation supplémentaire et une coupure phonique pour la couverture en bac acier. Premier panneau.

Le produit a au moins le mérite de se poser assez vite.

René nous rejoint mercredi matin pour faire le reste de la semaine avec nous sur le toit.
Une aide précieuse qui nous permet d’avancer vite dans le programme chargé de cette fin de première phase pour être hors d’eau hors d’air pour les vacances. Faut pas mollir…

Après l’Homatherm, on fait un liteaunage qu’on pose en reprenant toute la structure de la charpente pour créer une lame d’air et pointer la volige. Ca va ventiler la toiture et limiter la condensation sous le bac acier. On est parti d'en haut pour ne pas avoir de coupe compliquée le long du mur, pour l'autre toit, on partira du bas.

On pose la volige avec juste une pointe par planche, du coup ça carbure et on bâche toute la toiture dans la journée. Michaël m’a prêté un cloueur pneumatique et je passerai tout en revue lundi pour mettre 3 pointes par planche.
Le toit voligé et le chevêtre est prêt pour la sortie du poêle.

René quitte le chantier vendredi et tout est quasi prêt pour faire la couverture la semaine.
Il manque 12m² de volige car on a eu beaucoup de déchet à cause de la longueur des planches.
Lundi on finit ça et je pointe le tout, les tôles arrivent mardi matin à 8h et on pourra enchaîner.
L’étau se resserre et les jours sont maintenant comptés. Ca semble bien se goupiller pour être prêt mais il ne faut pas mettre les 2 pieds dans le même sabot. Je veille au grain et la semaine prochaine s'annonce intense...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire