Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

mercredi 1 décembre 2010

S45 Exploiter l’eau des cuves…

Connexions du réseau d’eau, pas si simple.
Le haut des cuves est couplé et ventilé par un tuyau d’aération (à droite).
Je colle des rehausses pour le trou d’homme permettant l’accès dans les cuves.
Les 2 autres couvercles sont aussi collés et condamnent le deuxième accès.

Le préfiltre est aussi rehaussé. Le problème c’est qu’il n’existe pas de rehausse prévue pour çà. Ca se termine donc encore sur une version custom découpée au lapidaire dirctement chez Queguiner. J’ai trouvé un tube béton qui fait le bon diamètre mais avec ses 2 m de long, le truc fait 200 kg. Je le découpe donc sur place et leur laisse le soin de mettre le reste à la déchette… Le morceau que je garde ne fait plus que 50 kg, il n’y a plus qu’à le coller sur le regard existant. Le couvercle est posé sur un joint butyl pour étancher le haut, comme sur les cuves où il permet l’accès à l’intérieur.

Le couplage étant fait par le fond, les autres entrées sur la cuve secondaire ne servent pas et sont condamnées par des bouchons.

En sortie de filtre, un tuyau alimente les cuves, l’autre va directement au puisard. Il rejoint le tuyau de trop plein en sortie de cuves et permet d’évacuer l’eau si je ferme l’accès aux cuves.
Le tuyau de pompage (noir) est calorifugé, il passe par une réduction de 32, descend dans la cuve et alimente le surpresseur qui se trouve dans le cellier.


Plus qu'à rappeler Gouzine pour reboucher tout çà, c'est prêt...

Je passe la fin de semaine à faire l’implantation des cloisons.
Il faut valider la distribution de l’ensemble des pièces avant de démarrer l’électricité et pouvoir faire les commandes des structures et surfaces des cloisons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire