Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

dimanche 27 février 2011

S6 Pré-plâtres.

Encore un peu de préparation avant d’attaquer les plâtres.
Je cale les quelques solives qui donnent des signes de flottement.
Levage avec un étai posé sur le transpalette, quelques coups de pompage (point trop n’en faut) et je glisse une petite feuille d’ardoise calibrée pour le calage. Ca m’arrangerai de ne pas entendre les solives claquer quand les enfants vont se mettre à courir là haut…

Une petite cession soudure avec mon ami Dom pour avoir un support métallique et pouvoir visser la lisse en douglas qui fera le bâti de la cloison.
Il est bon dans tous les sens, à l’envers (quelques pâtés quand même), à l’endroit, au top le gars…Merci vieux….


Mercredi, jeudi et vendredi, c’est mission plafond avec René, encore de la partie. Alors lui aussi il est bon, à l’envers, à l’endroit, à Concarneau S6, à Nantes S8, et encore à CC S9, et 10 aussi. Bref, mieux tu peux pas.
Et pas manchot en plus. On se fait tout le plafond en 3 jours, il me reste juste une petite languette en bas pour lundi. Comme prévu, hein Jaco…
Il a même eu le temps de faire l’isolation en laine de bois de la cloison du cellier pendant que j’étais chez le médecin avec une de mes malades.



Du coup je confirme les plâtriers pour la semaine prochaine, le plafond était la condition sine qua non.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire