Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

dimanche 27 février 2011

S8 1 an après, tu plâtres…

La première brique a été posée le 12/02/10.
Alain Thébaut, l’homme qui nous a converti de la maison bois-paille au monomur.


C’est quand même taré ce qu’on peut faire en un an quand on s’y colle.
Molo quand même, il en reste mon Gilou…
Maintenant, avec le plâtre, l’humidité n’est plus dans les pieds mais vient de l'intérieur et se retrouve dans mes fringues quand je me change le matin.
C’est donc dedans que ça change maintenant.
Lundi, encore une petite bricole de collage de gaine et pose de la structure de la cloison de la pièce principale et fermacell.


Puis celle de la chambre de Jeanne.
C'est top, on commence a voir les volumes se dessiner.


Pendant ce temps, eux aussi ils avancent, l’étage est maintenant presque tout blanc.
Je suis très content du niveau de finition obtenu entre le plafond en OSB et les plâtres, il ne reste qu' a faire les peintures.
Christelle est à fond la dedans en ce moment et on commence à imaginer les ambiances des pièces.

Petite trève dans la semaine, pour ne pas perdre la main, je me cale avec Antoine à Port Laf une petite pige de matelotage jeudi et vendredi matin, quelques drisses et écoutes à reprendre.
Il me reste l’am pour plaquer la cloison du cellier avant qu’ils ne plâtrent, la laine de bois risquerait de prendre trop d’humidité à découvert.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire