Concept passif:
Très bonne exposition, très forte isolation, étanche à l'air, ouvertures au sud et le minimum au nord, triple vitrage et protection solaire d'été, espaces tampons au nord, forte inertie thermique, VMC double flux haut rendement. Du coup, pas de chauffage central mais un simple petit poêle à granulé de 6 kw.
En sus, récupération d'eau de pluie et 20m² de panneaux photovoltaïques qui rendent la maison positive.
Objectif: être beaucoup plus performant qu'une maison BBC classique (50kWh/m²/an) et s'approcher du label passif qui est de 15kWh/m²/an pour les besoins de chauffage.

mardi 29 mars 2011

S11 Prépa de l’étage avant distribution

Lundi, je finis le fermacell de la cloison de la chambre de Jeanne et je pose les départs de la structure des cloisons au plafond. On voit maintenant la distribution des pièces.
La chambre de Lucile qui sera séparée par une coursive donnant accès à tout l'étage, la SDE et les toilettes.

Mardi, j’entame la pose de l'isolation phonique avec la première peau de 20mm en fibre de bois.

Puis pose d’une deuxième peau de 40mm toujours en fibre de bois. Celle-ci est rainurée et languettée et comporte des lambourdes qui recevront le plancher massif en pin. Ces lambourdes ne font que 30mm d’épaisseur, ainsi elles ne sont pas en contact en dessous et ne transmettent pas les sons.

Une foi encore, l’isolation phonique est donc très soignée. Ce concept très cubique de la maison fait que les volumes contigus peuvent être très sonores, d’où le soin apporté à l’isolation des cloisons des chambres et au sol de l’étage, qui plus est avec un plancher bois.
Cette isolation du sol est donc faite en une seule partie pour être efficace. Les cloisons seront ensuite posées sur le plancher et ainsi totalement coupées du bas.
La prochaine étape de l’étage sera donc le plancher mais je laisse encore un peu de temps aux plâtres pour le séchage.

Samedi, encore une étape, les gars on finit les plâtres et débarrassent le chantier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire